Villa Gesell, un rêve devenu réalité

villa gesell-argentine
{lang: 'fr'}

La Villa, Villa Gesell ou tout simplement Gesell, différentes façons de nommer cet endroit merveilleux au fil des décennies, mais toujours le même et magique endroit. Un lieu différent des autres, qui avait une âme et quelque chose de plus…

Dans cet article, et grâce à l’aide précieuse de l’une des petites-filles du protagoniste de cette histoire, Marta, nous aborderons le merveilleux exploit que son grand-père a joué dans ce lieu inhospitalier. 1700 hectares de nature sauvage pleine de dunes magnifiques, fouettées par des vents violents, accompagnées par une mer qui s’échouait sur une magnifique plage. Un lieu qui a également eu un fan inconditionnel qui rêvait d’en faire quelque chose d’unique.

Son histoire a commencé en 1931 quand un citoyen argentin de parents allemands nommés Carlos Gesell, a décidé d’acheter ces terres. Cet homme était le propriétaire d’une grande entreprise dédiée à des articles de bébé, appelée Casa Gesell. M. Gesell a commencé à travailler sur son grand projet qui a longtemps été un rêve, avant de se concrétiser dans la magnifique Villa Gesell que nous connaissons aujourd’hui.

Pour atteindre son but, il a dû batailler ferme contre de nombreux aspects. Deux étaient ses principaux ennemis, le vent fort qui fouettait la région et la sécheresse de la terre. Un jour après la construction d’un puits près de la mer, il a découvert avec une grande joie que l’eau du puits était douce et potable. Cette découverte lui a donné beaucoup d’espoir pour son rêve.

Il a commencé à penser sérieusement à boiser la zone et à mettre des plants de différentes espèces, qui ne supportèrent pas les vents violents, finissant par les abattre ou les arracher directement du sol. Une autre fois, ce n’est pas le vent qui les anéantirent mais une invasion de fourmis affamées. Comme si cela ne suffisait pas, une immense sécheresse dévasta la zone, mais M. Gesell, ne renonçait pas et replantait encore et encore.

De plus, la ville la plus proche était à une cinquantaine de kilomètres et il n’y avait pas de routes, de sorte qu’il devait affronter les pâturages parsemés de lagons pour obtenir du matériel dont il avait besoin pour finir son projet. Les habitants n’ont pas tardé à le surnommer « le fou des dunes. »
villa gesell 300x200 Villa Gesell, un rêve devenu réalité
M. Gesell loin de penser à abandonner et à ignorer les commentaires de ses voisins, a construit une maison pour y vivre avec sa famille, son épouse Marta et leurs cinq enfants. Il construisit cinq portes pour sa maison, et beaucoup d’entre vous peuvent se demander pourquoi tant de portes? Car cela permettait lors de vents forts et violents, qui pouvaient bloquer une porte, de sortir par une autre, et ainsi avoir toujours une porte libre d’accès. Avec ce genre d’anecdote, on se rend réellement compte de l’aventure que fut la création de ce village, isolé de tous et de tout.

Pour suivre son rêve, M. Gesell fit venir d’Allemagne un ingénieur qui avait l’expérience dans ce type de terrain, car il avait travaillé sur quelque chose de similaire dans l’ouest de la Belgique.
L’ingénieur, devant l’ampleur de la tâche, ne tarda pas à traiter M. Gesell de fou et le laissa rapidement en plan. Les jours, les mois et même les années passèrent, sans que son enthousiasme ne décline.

Il a combattu de toutes ses forces jusqu’à ce qu’un jour en désespoir de cause, il a déclaré haut et fort qu’il était sur le point d’abandonner son rêve. Comme par miracle, il a trouvé une fleur, Adesmia Incana, une belle plante de fleur jaune qui peut survivre dans les dunes. Enfin! Cet infatigable rêveur avait trouvé la solution, il commença à planter de la luzerne, essaya avec d’autres arbres, qui commencèrent à donner de bons résultats : le Tamariscos, l’Acacia trinervis jusqu’aux pins maritimes.

Après plusieurs années et beaucoup d’efforts, la ville a commencé à se boiser et à devenir un endroit intéressant. Bientôt la rumeur s’est répandue en Argentine qu’elle était la ville la plus proche du paradis, quelque chose comme une oasis de verdure au milieu de dunes baignées par la mer. Ils ont commencé à avoir de plus en plus de visiteurs et ont acheté des terres afin de s’urbaniser. M. Gesell était heureux et continuait à aller voir tous les jours ses « petits enfants verts », qui grandissaient en bonne santé… son rêve était devenu réalité.

Des artistes, des poètes, des musiciens, des rockers, etc. venaient de toute l’Argentine. La dolce vita avait envahi le village. Des promenades à cheval se réalisaient pour voir la pleine lune se refléter sur les dunes, des feux de joie étaient allumés sur le sable et des concerts étaient organisés dans la forêt de Ballet.
villa gesell argentine 300x225 Villa Gesell, un rêve devenu réalité
Dans ce paradis hippie des années 60 et 70, situé à seulement 300 kilomètres de Buenos Aires, il ne reste que la mémoire de ceux qui ont vécu à cette époque et et qui le racontent maintenant, avec grande nostalgie, à leurs enfants et petits-enfants. Aujourd’hui Villa Gesell, est considéré comme l’une des stations balnéaires et attraction touristique majeure en Argentine.

Elle offre aux visiteurs d’excellentes installations pour la détente, les loisirs et le divertissement. Sa principale attraction reste ses plages bondées pendant la saison estivale et choisies par un grand nombre de jeunes et de familles.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Laissez un message

*

Designed by Seb